POUR MIEUX VIVRE CE MOIS DE RENTRÉE - Inscrivez-vous à nos KITS : 1 mail par jour avec des fiches pratiques et des ressources sur les sujets clés !
je m'inscris
je m'inscris

    La vie sociale d'un prof en mai en 10 points

    Lilia DE CARVALHO
    9 mai 2018 17:49

    Rappelez vous. Avant les vacances de Noël vous pensiez au joli mois de mai en vous disant que les jours fériés et le soleil vous aideraient à équilibrer vie pro et vie perso. Nous sommes aujourd’hui au mois de mai. Les jours fériés sont tombés des mercredis et ça caille. Donc c’est plus moche que joli à voir … Surtout concernant votre vie sociale. Pour être sûr que vous en soyez bien conscient.e.s, on vous le rappelle en 10 points.

    1. Ma vie sociale ? Quelle vie sociale ? Vous n'avez plus d’ami.e.s de toute façon.
    2. Ou alors elle se résume au bonsoir du boulanger, entre le moment où vous quittez l'école, collège ou lycée et celui où vous rentrez  chez vous corriger des cahiers, des copies et préparer des trucs. Plein de trucs. Trop de trucs.
    3. En fait, vos seules sorties sont des sorties scolaires.
    4. Sinon, vous évaluez et vous corrigez. Vous évaluez en mangeant. Vous mangez en corrigeant.  
    5. Ah si, cette année vous regardez Game of Thrones. Enfin vous essayez. Parce que vous vous endormez devant. Vous ne voyez que les scènes de dragons qui vous réveillent en sursaut.
    6. Et quand vous avez une demie-minute libre, vous vous forcez à ne pas penser à ce que vos amis font sans vous, quand vous ne pouvez pas les rejoindre à l'apéro parce que vous avez "préparation de séance". 
    7. Mais au fond de vous, vous savez très bien que les mojitos et les bières s'enchaînent et qu'ils trinquent à votre santé en se disant que prof, quand même, c'est chaud, en fait, comme métier. 
    8. Alors vous retournez à vos copies des exams blancs et vous mangez du "l'art doit-il être beau" ou "les fonctions affines en milieu péri-urbain".
    9. Parfois quand même, vous vous autorisez un petit temps cool en vous mettant à la fenêtre pour respirer l'air du printemps. Mais comme votre to-do list vous regarde méchamment,  vous vous sentez coupable alors vous vous y remettez en laissant quand même la fenêtre ouverte. 
    10. Sinon ça va hein. Heureusement vous adorez votre métier. Et ça va, juillet c’est dans 45 jours. Comme dirait l'autre, "Bon chance".
    Ecrit par
    Lilia DE CARVALHO
    9 mai 2018 17:49

    utile

    Des articles pratiques et concrets !


    pertinent

    Un contenu sélectionné par des enseignants


    éclairé

    Une aide dans le quotidien des enseignants


    adapté

    Des contenus adaptés à votre profil

    Vos sujets préférés dans votre boîte mail ! Tous les samedis matins, recevez des ressources adaptées à votre niveau de classe.